1ère fois

‘lut Beck,

[…]

Comme tu l’as sûrement deviné, ça y est !

Je t’épargnes les clichés genre : « ça fait mal, c’est pas terrible… »

MON DIEU, quel homme ! Quel corps ! Toutes les nuances du brun, (non il n’est pas noir , il est caramel.) sur des muscles ronds, la peau douce. Ca m’a autant excité que ses mains sombres sur ma peau pâle. On l’a fait chez lui, dans le garage à moto, quelle caille! Le ciment c’est froid. Pas romantique, je sais mais sans importance, vraiment .

J’ai enfin compris pourquoi dans les films, les scènes de déshabillage sont coupées, quand on arrive aux chaussures, c’est trop drôle, impossible de rester sérieux. J’avais mes docks, 10 minutes de lacet chacune !

Au moment fatidique, j’ai fermé les yeux et je ne sa vais plus si je lui caressais la tête ou le dos ou les fesses, il a le crâne rasé.

La puissance de ses bras

La douceur de ses mains

[…]

Ciao, V.

Tu l’as fait, toi aussi, je l’ai senti.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :