Cindy

Salut Beck, très chère Beck

[…]

Tu peux dire ce que tu veux. Seulement voilà, Cindy m’a sauvé et chez certains peuples, cela signifie que ma vie lui appartient. C’est pour ça qu ‘elle se permet d’être si dure avec moi. Mais elle ne peut s’empêcher de m’aimer.

Je l’ai laissée, autorisée disons, à intervenir dans ma vie uniquement pour cette raison : elle ne me fera jamais aucun mal. Nos relations ont changé ( les nôtres, de toi à moi, aussi, n’est-ce pas ? ) Je ne ressens pas la même chose qu’avec toi. Le regard qu’elle porte sur moi me juge, toi tu me comprends, en tout cas, tu ne me juges pas.

Mais elle est trop intelligente ( si intelligente ! ) pour m’empêcher de mal agir. Pire que ça, plus vicieuse que tous, elle fait en sorte que je choisisse par moi-même le meilleur chemin. Une belle salope ! Que veux-tu, depuis que ma deuxième soeur m’a sauvé la vie, elle se croit responsable de ma vie, elle croit que je lui appartiens !

Cid m’a sauvé la vie, c’est un être parfait, je ne peux pas m’empêcher de l’admirer. Elle sait, voit, devine tout. Elle savait que j’avais envie de mourir, elle avait deviné d’aprés le portrait de SS comment aller évoluer notre relation. Elle voit quand je pars, quand je n’aime pas, elle a percé mes défenses. Rien qu’à mon comportement, elle sait ce que je pense. Et si je dis que c’est un être parfait, c’est parce qu’elle n’est pas vraiment humaine. Oh, elle aime, oui, bien sûr, mais elle calcule tout ce qu’elle fait. Avec précision. Elle assume ses peurs et ses faiblesses et elle agit avec ( pas contre, comme n’importe quel idiot). En fait, elle ressemble à ses super héros des feuilletons à qui rien de vraiment grave n’arrive. C’est très rassurant de savoir qu’un super héros veille sur toi.

Au début, ça m’a plutôt pousser à tenter le diable mais ça n’a pas duré, juste le temps de reconnaître les limites de ma prison. Et puis je ne la vois pas souvent, juste assez pour qu’elle suive de loin mes petites aventures. Ca lui permet de continuer à avoir peur pour moi.

Peut-être que j’ai aussi peur qu’elle.Que ça me rassure d’écrire tout ça, que ça me persuade que finalement, il y a quelqu’un qui me protège et que toi tu me comprends.

Cia, V.

Bonjour à ton fils et à ton mari.

Ne perds pas le papier qui est avec la lettre. Merci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :