Dernière lettre

Bon sang mais qu’est-ce que ça peut bien foutre que vous m’aimiez, que vous soyez là avec moi ?
Demain vous serez vivants, pas moi.PAS MOI.
Je serai seule devant la mort et même un suicide collectif ne changerai rien à rien. Il faudra toujours que je l’affronte, cette grande salope. Juste elle et moi.
Tu peux dire ce que tu veux, c’est pas toi qui vas mourir, c’est moi, c’est moi.
Je vais mourir et pas toi.
Je ne veux pas mourir, tu comprends, c’est pas juste et tes bonnes paroles je m’en tape.

Je n’ai pas peur de mourir. Je souffre, j’ai mal et j’en ai assez. Je ne verrai pas mes neveux et nièces grandir, je ne verrai pas mes amis vieillir, je ne saurai jamais si ma meilleure amie a trouvé le prince charmant. Je saurai jamais quelle tête j’aurai à 40 ans. Je ne verrai pas les cheveux blancs de mes parents.

Mais regarde-les, regarde-les : ils parlent, ils s’apitoient, ils vont jusqu’à pleurer. Ils savent bien, eux, qu’ils ne vont pas mourir, peuvent pas s’empêcher d’être soulagés, heureux.
« Ouf, je ne suis pas malade ».
Alors, ils peuvent bien pleurer aujourd’hui. Demain, ils se lèveront comme d’habitude.
Et moi, je me lèverai et je me dirai « un jour de moins ». Ca je ne peux pas l’oublier, c’est collé à moi.
Je n’en peux plus d’être en colère, de pleurer ou d’oublier puis de me rappeler, j’attends et ça me tue.


Ciao, V.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :