Amie de Vic (tu/vous)

Je me souviens de la théorie de Vic sur l’emploi du vouvoiement et du tutoiement. C’est une théorie très simple et comme toutes les théories, Vic ne l’a jamais respectée à la lettre. C’est basé sur un seul principe : la familiarité empêche le respect. Il est difficile de continuer à respecter quelqu’un quand on a partagé son intimité. En effet, personne n’est moins respectable que sur le trône des toilettes. Lorsqu’on a vu la Reine d’Angleterre se mettre les doigts dans le nez, ça casse le mythe. C’est pour ça qu’elle vouvoie les gens qu’elle admire même si elle les connaît depuis longtemps. Ca les maintient à distance et l’oblige à les respecter parce qu’elle ne connaît d’eux que les côtés les plus prestigieux. Seulement, Vic le reconnaît elle-même, l’avantage de la familiarité c’est qu’elle permet la naissance de l’amour. Vic n’aime pas forcément les gens qu’elle admire et vice-et-versa, il n’y a pas de règle absolue bien sûr.
Est-ce que Vic respecte SS ? Elle l’admire et elle l’aime, c’est sûr. Plus pervers peut-être, Vic aime chez SS des manies, des attitudes qu’elle ne supporte pas chez les autres, la vulgarité par exemple. Pour Vic, la vulgarité c’est étaler son fric, aimer se montrer… , l’absence de pudeur ( très caractéristique chez SS : elle se baigne nue dans sa piscine qu’il y ait des invités ou non, elle ne ferme pas la porte de la salle de bains… ) Tout ce qui hérisse Vic, tout ce qu’elle ne supporte pas chez les autres, elle accepte chez SS. Voire plus, Vic se met à l’aimer parce que cela fait partie de SS. Peut-être que Vic envie cette faculté d’être égocentrique en public, sans éprouver de remords.
Elle est fascinée par cette forme de liberté, parce que Vic est une fille bien élevée malgré tout. Elle culpabilise à chaque fois qu’elle a l’impression de se conduire mal. C’est pour ça qu’elle passe la moitié de son temps à s’excuser et cela la freine dans ses actions. Pourtant je trouve que, à force de traîner avec SS, elle a appris à se défendre.
Enfin, elle se sent parfaitement à l’aise dans les endroits luxueux, elle en connaît les codes mais elle n’étale pas sa richesse dans la rue, elle pense que c’est une forme de mépris pour ceux qui n’ont rien. Par ailleurs elle comprend pourquoi SS est si démonstrative dans les grands hôtels, c’est du mépris en retour de tout le bien que les gens de la haute pensent d’elle. Et puis peut-être que SS n’est pas si à l’aise que ça même si elle ne l’avouera pas à personne et surtout pas à Vic.
Vic tutoie SS parce qu’elle l’aime et elle vouvoie IA parce qu’elle admire. Même si SS est jalouse de ce respect, elle comprend la nuance. D’ailleurs je crois que IA aimerait que Vic l’admire un peu moins et l’aime un peu plus.
Cette attitude est à rapprocher de tous ces codes qui règlent le comportement de Vic.
Vic n’est ni timide, ni insolente avec les gens, contrairement à ce que certains croient. Elle applique une sorte de code, de hiérarchie dans son comportement avec les autres. Si elle est, ou plutôt si elle paraît timide avec quelqu’un, c’est qu’elle se méfie, ou bien qu’elle reste en recul, elle attend d’en savoir un peu plus. Parfois aussi elle est distante parce qu’elle ne veut pas s’impliquer dans une relation sans pour autant paraître impolie en étant trop indifférente. Les gens croient qu’elle est timide ou discrète. C’est très rare que Vic devienne hostile, elle préfère cacher ça sous une sorte d’indifférence polie. Il faut vraiment que la personne en face soit incorrecte, irrespectueuse pour que Vic joue à la provoc pour choquer et faire fuir la personne.
Mais toutes ces règles sont très subtiles dans leur application, Vic est difficile à cerner, cela constitue sa véritable force. On ne sait jamais ce que Vic pense vraiment de quelqu’un. Sauf SS. Mais ce n’est pas si sûr. Etre ami de Vic ne signifie pas être mieux considéré ou plus vite pardonné. Au contraire ! Si Vic vous aime, il faut en être digne. Elle aime comme un enfant aime ses parents : l’objet aimé est parfait, c’est un dieu. Elle n’atteint pas la phase de réalité : la découverte que l’être aimé est un être humain imparfait. Ni la phase adulte : accepter les défauts de l’être aimé. D’ailleurs SS l’a dit : « tu dois devenir parfait si tu veux rester ami avec Vic ».
Toutefois, ce qu’elle a vécu avec SS a beaucoup modifié sa perception de l’amour, l’expérience de la mort l’a beaucoup changée aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :