SS masculin

Il y a dans le bureau de la maison de production de SS, un tableau représentant un homme et une femme face au spectateur. Le tableau s’appelle « Black and White », l’homme est noir, la femme, Vic, est blanche. C’est moi qui l’ai offert à SS, quand j’ai appris qu’elle allait tourner un film avec Vic. Je voulais que SS me permette de rencontrer Vic. Je connais bien l’oeuvre de Vic, j’ai acheté pas mal de ses tableaux. C’est même moi qui ai emmené SS à sa première exposition de Vic « Funerals ». C’est là qu’elle a acheté son premier tableau de Vic, « rose in the sky » je crois.
Seulement, Vic, je ne l’avais jamais rencontrée. Alors j’ai passé ce marché avec SS : un tableau contre une rencontre avec Vic.
Pour éviter que ça sente trop le traquenard, que ça ait l’air naturel, comme par hasard, ça s’est passé dans le bureau de SS, sous le tableau. Quand je suis arrivé, Vic et SS étaient là et puis, SS est partie en disant qu’elle avait un rendez-vous urgent. Elle nous a laissé tous les deux.On a commencé à discuter. Au début, Vic était plutôt timide, elle répondait par un mot ou deux. Je lui ai dit que j’avais chez moi « Colours », un tableau avec les mêmes personnes que B&W. Mais les personnages ont une position différente et les coleurs dominantes ne sont pas du tout les mêmes. Je lui ai dit que c’était « Colours » mon préféré. Elle m’a répondu : « Est-ce c’est pour ça que vous avez offert l’autre, B&W, à SS ? ». J’ai ri mais j’étais mal à l’aise. Elle a continué en disant que pour elle aussi, c’était « Colours » son préféré.Dans B&W, les personnages vous regardent, vous mettent au défi de les critiquer, eux, un couple mixte. Ils restent debout, il ne se passe rien même si Vic est dans les bras de l’homme, il n’y a rien qui passe entre eux. Ils sont là pour vous affronter.Alors que dans « Colours », ils s’embrassent, les corps ne sont plus noir ou blanc, ils ont chacun une nuance de brun. La fusion est totale entre eux, les corps sont liés par le baiser et vous spectateur, vous êtes exclus de leur passion. C’est ce que j’ai expliqué à Vic, elle était d’accord. Et puis, on en est venu à parler de mes films. Qu’est-ce que je me suis ramassé en pleine face !! C’était gentiment dit, mais bon, Vic me reprochait de faire des films violents, débiles alors que j’avais du goût, puisque j’avais acheté ses tableaux !! Je m’en suis tiré en disant que je faisais des films pour l’argent, ses tableaux ne sont pas donnés !!
Vic n’avait pas l’air satisfaite de mes explications mais elle m’a quand même souri. J’ai raconté quelques anecdotes marrantes pour continuer à détendre l’atmosphére. Quand SS est revenue on rigolait ensemble.Je lui ai serré la main et on s’est dit au revoir. Plus tard, SS m’a dit que Vic n’était pas mécontente de notre conversation, elle regrettait juste que les tableaux soient séparés, parce qu’ils forment un couple. Vic n’a rien dit de plus sur notre rencontre . Je ne l’ai plus jamais revue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :